Inkatou, le vénérable

Le Ficus étrangleur, « Inkatou » de son nom local, commence sa vie, livré par un oiseau, haut perché dans les branches d’un arbre ensoleillé, tel une plante épiphyte dont il adopte, pour commencer, le mode de vie.

Quand ses racines ont gagné le sol et les éléments nourriciers qui le composent, il commence alors sa vie d’arbre, au dépend de celui qui le portait jusqu’alors… Il finit par envelopper complétement celui-ci, empêchant sa croissance en largeur et le conduisant donc inexorablement à sa fin.

Il déploie alors sans mesure son grand houppier ainsi que son tronc multiple, et se permet même de profiter de la décomposition de son ancien tuteur pour s’alimenter davantage…

Je vous propose d’en découvrir un parmi les nombreux qui peuplent nos forêts guyanaises :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Samuel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s